Seul Dieu peut transformer un gâchis en message, une épreuve en témoignage, une épreuve en triomphe, une victime en victoire ~ Témoignage de Jane Namusubo

J'ai grandi à l'est de l'Ouganda, à l'extérieur d'Iganga. Autour du centre-ville se trouvent de plus petits villages, dont l'un dans lequel j'ai grandi.

Dans la plus grande partie de l'Ouganda, il est typique qu'une personne de mon éducation soit forcée à un jeune mariage et commence à avoir des enfants. Je connais beaucoup de filles qui élevaient des bébés qui n'étaient elles-mêmes que des enfants.

Si ce n'était pas pour AMG Ouganda et l’équipe de Ministère de Dorcas, cela aurait très bien pu être mon histoire. J'aurais été un gâchis total et n'aurais aucun impact sur ma communauté si mon Dorcas les mères ne m'ont pas pris sous leur aile.

Je assisté à la Centre de développement de l'enfant Igamba en tant qu'enfant parrainé. Quelques années après le début du programme, j'ai rejoint le Ministère de Dorcas, et cela m'a ouvert les yeux physiques et spirituels. J'ai commencé à réaliser que je n'étais pas qu'une fille, mais une femme de valeur, pleine de détermination, "effrayé et merveilleusement fait" à l'image de mon Père.

Je suis éternellement reconnaissante envers les femmes qui m'ont encadrée et guidée au fil des ans, surtout lorsque mes parents n'ont pas pu être cela pour moi. Je ne serais pas qui je suis ou où je suis aujourd'hui sans leur mentorat et leurs conseils continus alors que je suis devenue une jeune femme de Dieu.

En 2016, ma mère n'était pas en mesure de payer mes frais de scolarité. J'ai commencé à me sentir impuissante et désespérée en même temps. J'avais l'impression que mes rêves avaient été brisés et que je ne pouvais plus atteindre mes objectifs. Je me suis rappelé que la Bible dit que «Ceux qui se confient au Seigneur sont comme le mont. Sion" et l'assurance de Dieu à Son peuple qu'Il ne les laissera jamais ni ne les abandonnera. Les dames au Dorcas ministère est intervenu et a couvert tous mes frais de scolarité, et j'ai terminé mon premier diplôme en 2019.

Je sers maintenant dans le même centre AMG où j'ai grandi en tant qu'agent de développement de l'enfant. Mon temps avec le Dorcas le ministère n'a pas été vain, car ils m'ont formée et bénie pour que je puisse bénir le reste des filles d'Iganga grâce à des conseils et des conseils. Que le Bon Dieu vous bénisse tous !

~ Jane Namusubo